Chambre d'Hôte L'Arnier

Choose your language Click to go to the page in English
Elija su idioma Español

Au premier étage, à droite au sommet de l'escalier, puis à gauche au fond du couloir, la chambre L'Arnier.
D'une surface de 20 m2, elle est équipée d'un grand lit double de 160 x 200 qui peut être transformé en deux lits de 80 x 200 modulables.
Sur le mur, des roses teintées de fraîcheur, si nombreuses qu'elles suffisent à réchauffer gaiement la chambre. Les rideaux, de couleur rouge rubis, ornent la pièce où sont disposés les meubles séculaires.
La grande salle de bain indépendante et commune aux Fontanelles, se distingue par ses faïences teintées de bleue clair et de blanc. Particulièrement spacieuse, elle est équipée d'une baignoire et deux lavabos.

Prix par nuit :
L'Arnier et Les Fontanelles sont deux chambres attenantes avec sanitaires communs d'une capacité de 4 personnes. Il est donc possible de louer une seule chambre ou la suite de deux chambres.
2 personnes : 70 €
Suite complète de 2 chambres (Arnier + Fontanelles) : 120 €
Petit déjeuner compris dans la prestation.

D'où vient le terme « Arnier » ?
Il existe plusieurs hypothèses sur l'origine du mot « « arnier ». Pour la première, ce mot proviendrait de l'occitan « arno » qui signifie « mitte », « arnello » signifiant « sablonneux ». Deuxième possibilité, le mot serait dérivé d' « arno » dans le sens de « plante épineuse ». Ce serait donc un « phytonyme » (nom usuellement donné à une plante dans sa région d'origine). Cette plante était aussi appelée « couronne du christ » (spina christi) ou actuellement « paliure » (réputée encore de nos jours pour combattre goutte, cholestérol et hypertension...).
Même s'il s'agit de l'explication la moins probable, c'est l'hypothèse du terrain sablonneux que nous retiendrons car elle nous rappelle l'arène, lieu mythique de la tauromachie.

Crédits photos : Michel Corbière, Daniel Rémon. Cliquez sur les vignettes images pour les agrandir ou les réduire.